Commentaires récents

Fin des curatelles imposées - la facture diminue

ven 31 mai 2013 - 21h12
Mots-clefs :

Le Conseiller d'Etat Philipe Leuba, lorsque qu'il était à la tête de l'OTG, aurait-il noircit le tableau en annonçant un coût disproportionné pour la fin des curatelles imposées dans le Canton de Vaud?

Alors qu'il prétendait en 2009 que la prise en charge par l'Etat des curatelles imposées jusqu'alors à de simples citoyens coûterait 40 millions et nécessiterait pas moins de 400 postes supplémentaires (à lire ici), la facture avait déjà diminué en 2010, puisqu'il n'était déjà plus question que de 30 millions (à lire ici).

Surprise! Pascal Broulis, ministre des finances, ne parle aujourd'hui plus que de 20 millions (à lire ici). Où donc s'arrêtera la baisse des estimations successives? On se rappellera tout de même que dès 2008 déjà, Jean-Paul Dudt, alors député POP au Grand Conseil, avait estimé que la facture avoisinerait les 4 millions de francs pour une quarantaine de collaborateurs supplémentaires à l'OTG.

De toute évidence, la droite fait preuve d'une certaine mauvaise foi, et ceci dans le seul but de limiter coûte que coûte les dépenses de l'Etat au détriment de l’intérêt des pupilles et des citoyens. Lorsqu'on sait que la dette du Canton a diminué de plus de 600 millions l'an passé, on est en droit de se demander s'il est raisonnable de s'accrocher aux curatelles imposées pour épargner quelques millions, en feignant d'ignorer les plaintes répétées des curateurs privés et de leurs pupilles.