Commentaires récents

Le vent tourne...

lun 7 juill. 2014 - 18h12

Le système des curatelles du canton de Vaud a (enfin) du plomb dans l'aile. La nomination contre leur gré des curateurs sera probablement bientôt une ex-vaudoiserie, mais il s'agit de ne pas baisser la garde pour autant. Menacé par l'initiative Schwaab, partiellement torpillé par une récente décision du Tribunal Fédéral, ce système quasi féodal vit ses derniers jours... ou ses dernières années.

Le Conseil d'Etat a ainsi adopté une nouvelle politique en matière de curatelles. A terme, il valide la suppression des nominations forcées des curateurs, le but étant de répartir les mandats à parts égales entre curateurs professionels et (véritables) volontaires privés. Au cas où l'initiative Schwaab serait acceptée, ce qui paraît probable, le Conseil d'Etat demande un délai transitoire de 5 à 7 ans pour renoncer complètement aux nominations de force. Cela semble bien long au regard d'une pratique qui n'aurait jamais dû exister.

A noter que même si l'initiative Schwaab ne passe pas, le Conseil d'Etat valide tout de même le principe de ne plus recourir à des nomminations forcées. Une bonne nouvelle, qui contraste avec sa volonté affirmée il y a encore à peine deux ou trois ans de ne pas réformer le système en place. Encore une preuve que les initiatives forcent les politiques à réfléchir, avant même d'être acceptées et d'entrer en vigueur.

Voir le communiqué de presse du Conseil d'Etat.