Commentaires récents

Pluie de lettres sur l'Ouest Lausannois... Le climat se dégrade à l'OTG

mar 15 sept. 2009 - 21h07

Le climat mondial se dérègle, mais les prévisions ne sont pas meilleures pour l'Office du Tuteur Général (OTG)...

A en juger par le nombre de nouvelles personnes originaires de l'Ouest Lausannois présentes à notre dernière réunion, les précipitations de missives menaçantes de l'OTG se sont accentuées sur cette région. Mais ce ne sont pas seulement les futurs curateurs désignés volontaires par courrier qui ont pris la parole.

Les dysfonctionnements de la justice de paix affectent également les curateurs exerçant leur activité de bon gré. Manque de considération, insultes de la part des pupilles (on peut le comprendre) et des assesseurs (plus difficiles à accepter!), retard d'indemnités se chiffrant en années, la liste est longue.

Les relations ne sont pas au beau fixe...

Entre les tuteurs et les assesseurs d'abord, ces derniers n'écoutant pas, par manque de temps ou par incompétence et mépris, les appels à l'aide des curateurs dont ils sont sensés s'occuper.

Entre le Tribunal Cantonal et l'OTG ensuite, ce dernier n'ayant comme solution à apporter au problème des tutelles qu'une mobilisation forcée des citoyens de ce canton. Ce sont des dizaines de nouveaux tuteurs privés qu'il faut enrôler de force chaque mois pour tenter de gérer les milliers de pupilles que compte le Canton.

Entre l'OTG et les assesseurs finalement, ceux-ci démissionnant à une vitesse alarmante devant la lourdeur de leur tâche, rendue encore plus pénible par le climat hostile entretenu par l'inaction du Chef du Département de l'Intérieur. Les demi-mesures prises par celui-ci ne permettront pas d'éviter la tempête, c'est un fait.

Le Groupe Action Tutelle le répète, pour résoudre le problème des tutelles dans le Canton de Vaud, il faut:

  • Comprendre pourquoi notre Canton compte le nombre le plus élevé de personnes mises sous tutelle en proportion de sa population. Est-il normal, par exemple, que des EMS s'arrogent le droit d'exiger la mise sous tutelle prélable de tout nouveau résident, même si ce dernier est parfaitement apte à gérer ses propres affaires?
  • Rechercher les curateurs bénévoles ayant le temps, les compétences et la motivation pour s'occuper de leur pupille. Ce n'est pas sous la contrainte que le Chef du Département de l'Intérieur peut espérer améliorer la situation. Pourquoi ne pas faire appels aux Seniors, qui souvent réunissent toutes ces qualités?
  • Aider les curateurs à accomplir leur tâche en leur apportant soutien et considération, en s'efforçant de ne pas ajouter à la difficulté d'une relation souvent délicate avec le pupille, une cohabitation houleuse avec la Justice de Paix

L'avenir n'est toutefois pas totalement sombre. D'une part le groupe Action Tutelle s'emploie à faire cesser l'exploitation arbitraire des citoyens de ce Canton par l'OTG. D'autre part, l'entrée en vigueur du nouveau Code Civil en 2013 pourrait améliorer quelque peu la situation des personnes ne souhaitant ou ne pouvant pas assumer la gestion d'une curatelle.

En effet, le nouveau Code Civil précise que les curateurs "doivent posséder les aptitudes et les connaissances adaptées aux tâches prévues, c’est-à-dire les qualités personnelles et relationnelles ainsi que les compétences professionnelles nécessaires pour les accomplir".

Il indique également que le curateur "doit disposer du temps nécessaire pour accomplir son mandat dans la mesure où les qualités personnelles et les compétences professionnelles ne garantissent pas à elles seules
que le mandat soit exercé dans l’intérêt de la personne sous curatelle".

En attendant, il ne reste plus aux citoyens Vaudois qu'à contacter le Chef du Département de l'Intérieur, M. Leuba via son site Internet personnel (qui, bizarrement, ne fait aucune référence aux problèmes de l'OTG et des curatelles dans le Canton). Soit pour le convaincre de changer radicalement de politique en matière de curatelles, soit, pour les plus solidaires et motivés d'entre eux, pour se proposer comme curateur volontaire. Mais qu'ils n'imaginent surtout pas que leur dévouement sera récompensé par la considération et le soutien de la Justice de Paix...