Commentaires récents

M. Philippe Leuba se fait épingler au Grand Conseil

mar 18 mai 2010 - 21h35

Lors de la séance du 11 Mai 2010 du Grand Conseil, deux questions ont été adressées au Chef du Département de l'Intérieur M. Philippe Leuba.

Premièrement, le député socialiste Jean Christophe Schwaab a souhaité savoir quand le Département de l'Intérieur remettrait son rapport complémentaire censé apporter une réponse concrète à la situation désastreuse des tutelles dans le canton de Vaud. Il s'est également demandé pourquoi ce rapport avait été repoussé plusieurs fois au cours des derniers mois sans qu'aucun délai fixé n'ait pu être respecté.

On imagine volontiers que M. Leuba est davantage occupé à imposer un maximum de tutelles privées au citoyens vaudois, main d'œuvre non salariée ne coûtant rien à l'État, qu'à trouver de réelles solutions aux problèmes des tutelles.

Le Chef du Département de l'Intérieur prétend que ces retards répétés sont dus à l'ampleur de la réforme du système des tutelles et au temps nécessaire pour calculer précisement le coût des mesures proposées. Gageons qu'en assignant des mandats de tuelle contré leur gré aux citoyens de ce canton, les coûts resteront limités...

 

La seconde question est venue du député Filip Uffer, qui a souhaité connaître l'avis du Département de l'Intérieur concernant l'utilisation des listes électorales pour la désignation de tuteurs privés. Il est en effet reproché à la Justice de Paix d'avoir cautionné ou tout au moins d'avoir voulu ignorer l'utilisation de listes électorales de certains partis (curieusement, de gauche) et d'avoir ainsi désigné "au hasard" de futurs tuteurs contre leur gré. A noter que la loi interdit justement ce type de sélection, qui vise spécifiquement un groupe de personnes.

Le Conseiller d'Etat Philipe Leuba a répondu que ce problème avait été traité et que la Justice de Paix avait mis fin à cette pratique. Dès lors, les témoignages récents d'assesseurs dans la presse qui expliquaient avoir justement utilisé de telles listes sont totalement infondés. Voilà qui est rassurant...

La séance du Grand Conseil du 11 Mai 2010 est disponible ici.

Le commentaire de Jean Christophe Schwaab concernant ces deux objets est disponible sur son blog.